Tourisme

De nombreux atouts!

La région du Centre présente de nombreux atouts touristiques. Outre ses parcs et châteaux, elle possède un riche patrimoine architectural industriel (Canal du centre, ascenseurs « hydrauliques et funiculaires » à bateaux inscrits au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO) et historique (remparts de Binche, château de Seneffe, château fort d’Ecaussinnes, …). Ainsi, la Communauté Urbaine du Centre est à cheval sur deux zones touristiques : « Parc des canaux et châteaux » et « Val de Sambre et Thudinie ».

 

 

A plusieurs reprises, la Communauté Urbaine du Centre a revendiqué sa volonté de donner une cohérence territoriale à la région du Centre en mettant en adéquation le territoire de la Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux avec le territoire de la CUC. L’annonce formulée par le Ministre Wallon René COLLIN en charge du Tourisme concernant la réforme des Maisons du Tourisme a été accueillie très positivement. En effet, en sa séance du 30 juin 2016, le Gouvernement Wallon a marqué son accord sur la cohérence touristique du territoire associant les communes suivantes : Binche, Braine-le-Comte, Chapelle-lez-Herlaimont, Ecaussinnes, Estinnes, La Louvière, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Seneffe et Soignies.

Le 6 octobre 2016, le Gouvernement wallon a validé la cartographie définitive du nouveau paysage des Maisons du Tourisme. Ce nouveau paysage touristique constitue une victoire concrète et positive pour la cohérence touristique du territoire de la Communauté Urbaine du Centre. En effet, le Gouvernement wallon a donné son feu vert à la création d’une Maison du Tourisme associant les communes de Binche, Braine-le-Comte, Chapelle-lez-Herlaimont, Ecaussinnes, Estinnes, La Louvière, Le Roeulx, Manage, Morlanwelz, Seneffe et Soignies.

C’est une excellente nouvelle! Cette opération renforce l’identité territoriale de notre région et de notre Maison du tourisme, la Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux et permettra ainsi de proposer une offre touristique cohérente au grand public.

Attraits et points forts

Située en Wallonie, partie sud de la Belgique, la région du Centre affiche des attraits et points forts diversifiés :

  • Situation au cœur de multiples axes de communication rendant la zone particulièrement accessible,
  • Paysages verdoyants traversés par des voies d’eau favorisant le développement d’activités de loisirs,
  • Forte tradition industrielle garantissant main d’œuvre technique et tissu dense d’entreprises de tailles diverses,
  • Présence de pôles de compétences d’expertises particulières en matière de chimie, de pétrochimie, de céramique, de fabrication métallique, de transport, de logistique, d’extraction de pierre et petit granit,
  • Activités culturelles et folkloriques amenant une reconnaissance internationale à la région.

Elle présente également un folklore réputé mondialement avec le Carnaval de Binche reconnu Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité par l’UNESCO en 2003 et bien d’autres carnavals tels que celui de La Louvière, du Roeulx avec les Montgolfières, de Morlanwelz, etc… Ainsi, cette tradition folklorique s’est étendue à la quasi-totalité des communes.

Enfin, sur le territoire de la région du Centre se trouvent de nombreuses institutions culturelles : le Centre Keramis qui a ouvert ses portes en mai 2015 sur le site louviérois de Royal Boch, le Musée Ianchelevici, le Centre de la gravure et de l’Image imprimée, l’Ecomusée Régional du Centre, le Musée Royal de Mariemont, le Musée du masque,…

En région du Centre, l’histoire est indissociable de la Culture et les 19ème et 20ème siècles auront vu naître dans les communes plusieurs courants d’envergure mondiale. En octobre 1935 déjà, le surréalisme trouvait à La Louvière une terre d’accueil.Chirico, Magritte, Dali, Ernst, Miro y étaient exposés. Par la suite, ce furent les Louvièrois eux-mêmes qui sortirent du lot : Achille Chavée, Pol Bury, le Daily-Bul d’André Balthazar,… auxquels nous pouvons ajouter aujourd’hui Franco Dragone, metteur en scène.